Sélection Première se développe au Cameroun depuis 3 ans
Salon du Pintemps des études

Sélection Première se développe au Cameroun depuis 3 ans

Si en France, je suis au service de méthodologies complexes mises en œuvres par mes clients* ( l’Innovation, le Co-Design, la Bio Consommation, le Safari, le Profil primaire, les Réseaux sociaux, … ), au Cameroun je me suis recentré et investi avec mes propres techniques d’écoute et d’observation (la photographie) afin de me familiariser avec les usages, les comportements divers selon les cultures et les civilisations du pays.

Le fruit de cette immersion a donné :

♦ Plusieurs expositions de photographies sur les arts patrimoniaux du Cameroun au Carrousel du Louvre, à l’Ambassade et à la Résidence de France à Yaoundé ;
♦ Une collaboration avec la Société des Africanistes ;
♦ Ma participation à la création d’une association pour le développement de micro-projets économiques, sociaux et culturels ;
♦ Être reconnu comme patriarche au sein du royaume Ewondo.

J’ai appris à travailler avec l’élite et collabore avec ses décideurs des secteurs publics et privés.

 

Avec la collaboration de M. Paul ELLA MENYE, dirigeant de la Société Capital Keys depuis 2006 dont le domaine des compétences inclue les :
♦ Études, Enquêtes, Sondages auprès des entreprises et des consommateurs
♦ Études de marchés, business plans
Nous sommes en mesure de constituer des sélections de profils pertinents francophone et/ou anglophone au Cameroun, et de vous offrir des services complémentaires sur mesure.

 

 

 

ADHÉSIONS PROFESSIONNELLES

♦ The Association for Qualitative Research ; ♦ Campus France ; ♦ France Alumni Cameroun ; ♦ Société des Africanistes ; ♦ Union des Photographes Professionnels ; ♦ Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’image ; ♦ Cercle de la Chasse et de la Nature et autres sociétés culturels.

ANGLE DE VUE SUR MA PROFESSION 

Les études qualitatives, ne sont-elles pas en mesure de s’intéresser au Cameroun, comme elles l’ont fait pour le marché français dans les années 70 ? Nos premiers bureaux d’études furent crées par des sociologues, psychologues et littéraires. De ce creuset et en collaboration avec les agences a jailli, nos grandes marques, leurs premières publicités, signatures de nos usages et de notre histoire.

Je suis l’héritier de cette aventure des études qualitatives à la françaises. En allant au Cameroun, je prolonge leur exploration initiale et je renouvelle ma relation avec le consommateur. Mes compagnons de réflexion, dans cette phase professionnelle, sont plutôt historiens, archéologues, botanistes*… par nécessité d’acquérir des repères pour mieux écouter en questionnant.
Pourquoi ne pas aborder le Cameroun avec ce même regard neuf, empathique et néanmoins conquérant. L’heure ne serait elle pas venue de quitter les standards de production et de communication pour se rapprocher de façon plus authentique des civilisations avec lesquelles nous voulons commercer ? Le produit, le service offert ne doit il pas être, au Cameroun, témoin de sa civilisation et acteur pour celle en devenir ?

ANGLE DE VUE SUR LE CAMEROUN, « UNE AFRIQUE EN MINIATURE » 

Le Cameroun de par sa situation géographique, ses frontières communes avec six états, reste une Afrique en miniature de part sa diversité climatique, culturelle et cultuelle. Il est un état clé de la stabilité africaine. Yaoundé sa capitale administrative et politique, et Douala sa capitale économique abritent chacune plus de 3 millions d’habitants. Le Cameroun est l’un des principaux lieux des affaires de la région de l’Afrique centrale. Bon nombre d’entreprises internationales ont une représentation commerciale en raison de son bilinguisme français &
anglais obligatoire. Son PIB d’environ 42,750 milliards $, soit 2.300 $ par habitant en PPA représente aujourd’hui la moitié de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), ce qui lui confère une place incontournable. En raison de son fort potentiel, de son dynamisme liés à sa diversité climatologique, minière, géographique, humaine, culturelle…, le Cameroun est un pays au devenir très prometteur.

Par Benoit MALLET DI BENTO, Artiste-Photographe en charge de la communication pour Trois-Lys-NSIMALEN

Laisser un commentaire